Les conseillers politiques convoqués par Ali Bongo Ondimba

Partagez

 138 vues

Libreville, le 6 Août 2021( NVG)- Dans l’un de nos articles datant du 12 mai dernier intitulé Conseillers et Conseillers spéciaux u PR: quel apport dans la gouvernance du pays? Nous pointons déjà du doigt les performances de ces collaborateurs du Chef de l’État dont certains pourraient ne pas totalement cerner ni l’importance de leur fonction ni les tâches régaliennes qui leur incombent.

Le temps nous aurait – il finalement et certainement donné raison au regard de la récente réunion convoquée par le Chef de l’État, Ali Bongo Ondimba lui – même.

Récemment, le Chef de l’État, Ali Bongo Ondimba a convoqué pour une séance de travail ses conseillers politiques dûment payés par l’argent du contribuable mais dont une partie de la population ignore parfois les rôles.
<< Cette rencontre a été l’occasion d’échanger sur les préoccupations des populations ainsi que les propositions faites afin d’améliorer significativement les conditions de nos compatriotes>>, a tweeté le Chef de l’État Ali Bongo Ondimba.

Les détails de cette rencontre restent jusqu’à présent méconnus.
Toutefois, si les collaborateurs du Chef de l’État n’agissent quasiment pas en leur propre nom, leurs rôles sont pourtant bien définis. En priorité, ils définissent et mettent en oeuvre les orientations politiques à l’origine des opérations et programmes du Chef de l’État.

Pour mieux comprendre, les conseillers politiques développent, analysent et évaluent des orientations politiques, effectuent des recommandations en faveur de nouvelles politiques, rédigent des rapports et recommandations pour changements politiques, préparent des discours et présentations.

Conscient certainement qu’il faille offrir aux populations gabonaises une vision politique qui cadre avec les réalités sociales actuelles, le Chef de l’État Ali Bongo Ondimba aurait sans doute instruit ses conseillers politiques à se bouger et agir sur le terrain selon ses instructions.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *