Setrag/ RSE: Signature d’un partenariat avec ODEFPA

Partagez

 50 vues

Libreville, le 6 Mai 2022( NVG)- Engagée dans la lutte contre les violences basées sur le genre, la société d’exploitation du chemin de fer Transgabonais a signé récemment ( le 4/05/22), un partenariat avec l’observatoire pour la défense des droits de la femme et de la parité en abrégé ODEFPA.

Le partenariat entre Setrag et ODEFPA vise à mener à bien la campagne de sensibilisation sur la lutte contre toutes les formes de violences basées sur le genre ( VBG). Elle va durée plus de trois mois et se déploiera le long de la voie ferrée. Sa tenue a lieu quelques mois après la formation des formateurs référents organisée par la direction du développement durable.

Pour le directeur général de la  Setrag, Christian Magni, << l’objectif de ce document étant le déploiement des actions au sein de la Setrag et, au niveau des communautés en renforçant leurs capacités et connaissances sur la question des violences basées sur le genre. Ceci au travers des actions de mobilisation communautaires axées sur la  prévention, la sensibilisation, la transmission des informations sur la typologie, les facteurs,la communication des mécanismes de plainte pour les victimes>>.

Et de poursuivre que l’expertise sollicité consiste à prévenir des discriminations de tous genres et constitue une arme indispensable à l’accompagnement des managers, des salariés et des prestataires de son entreprise pour un meilleur vivre ensemble.

Intervenant à son tour, la présidente de l’obsertoire pour la défense des droits de la femme et de la parité, Honorine Nzet Bitéghé s’est dite honorée pour le choix porté sur sa structure, laquelle lutte contre toutes discriminations de ce genre. Pour elle, il s’agit avant tout de défendre les droits humains. La question VBG est un problème de société et mondiale et demeure d’actualité. Au niveau du gouvernement gabonais, on assiste à une mobilisation générale par des affichages des posters, bien qu’en anglais parlant de << Elle et Lui>>. Dans le milieu  professionnel, les deux êtres doivent travailler ensemble pour les objectifs de la société. Dans le milieu  professionnel, on doit tenir compte d’un seul critère, celui de la compétence et non du genre. Le but étant de rendre paisible la société à laquelle nous appartenons. Face aux violences basées sur le genre , l’ODEFPA privilégie l’information pour éviter les discriminations .

Il faut rappeler que cette signature est en phase avec l’objectif de la feuille de route RSE 2018- 2023 du groupe Eramet dont Setrag est filiale.

Copyright : lesnouvellesdugabon.ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.