FAG: faudrait – il revoir le modèle de recrutement ?

Partagez

 140 vues

Libreville, le 5 Août 2021( NVG)- Une dent pourrie fait sentir toute la bouche, nous indique un adage bien connu de tous. Et quand il s’agit de plusieurs dents, c’est que le parasite résiste, persiste et signe, jusqu’à être entretenu ? C’est donc la question sur laquelle devrait reposer la récente sortie du Chef de l’État Major Général des Forces Armées Gabonaises.

<< Outre les abandons de poste qui sont légion, il s’agit d’abord de la consommation abusive d’alcool, de la vente et de la consommation de stupéfiants tels que le chanvre indien, cocaïne, héroïne et produits psychotropes du genre Tramadol. Il ne se passe plus un jour sans qu’un militaire des FAG ne soit déféré pour possession de produits illicites >>, a indiqué le Général de division Yves Ditengou.

Ces propos traduiraient donc l’image écornée que font montre actuellement certains agents appartenant aux forces de police nationale, de gendarmerie et des armées. Bavure policière sur bavure policière, les populations se sentiraient plutôt en danger qu’en sécurité dans l’espace public et même dans les quartiers.

Aussi, se pose la question du recrutement au sein des FAG. Faudrait – il revisiter les modalités de recrutement ? Il arrive souvent que l’on s’interroge sur l’aptitude de certains agents à assurer leurs fonctions. Désormais donc, les autorités auront à décider, car il semble que les suspensions et radiations ne suffisent plus.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *