Ozangué bientôt coupé du reste de Libreville

Partagez

 120 vues

Libreville, le 4 Novembre 2021( NVG)- L’aménagement des voiries de Libreville, une préoccupation qui ne semble pas avoir fait parti des 100 premiers jours de Christine Mba Ndutume,mairesse de Libreville, qui est loin d’avoir réconforté les Librevillois sur sa capacité à gérer la municipalité de la capitale gabonaise.

Au quartier Ozangué, non loin du domicile de Barro Chambrier, la route rongé par les eaux  domestique et de pluies que ne peuvent plus évacuer les buses défectueuses, menacent de couper la route et rendre le quartier inaccessible par cette voie. Comme le présente les images, c’est une route pourtant identifiée par les autorités compétentes mais qui a été laissée à  l’abandon. Pourquoi? Faut – il attendre que la route se coupe pour justifier le décaissement des centaines de millions de nos francs?

Au niveau de la Gaboprix du même quartier,la situation est encore moins reluisante. Là – bas, c’est une piscine qui s’est quasiment formée en pleine route faute d’évacuation. Les caniveaux n’ont plus été curés depuis  longtemps. Pourtant,la mairesse de Libreville avait initié à grande pompe un concours d’assainissement des quartiers.

Visiblement Ozangué est resté en marge.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *