Marine Marchande : Fidèle Angoué Mba contre vents et marées tient la barque

Partagez

 136 vues

Libreville, le 02 Novembre 2021( NVG)- Noyée jusqu’au cou avant l’arrivée à sa tête de Fidèle Angoué Mba, la direction générale de la marine marchande a connu depuis le 09 octobre 2020,une véritable immersion profonde dans la douceur de la conciliation et de la paix sociale. Aucun mouvement d’humeur n’a depuis été enregistré. Pourtant, le DG, a trouvé cette administration engluée dans une grève forte dont le piquet était déjà au cabinet du ministre de tutelle.

Mais sans lui accorder un état de grâce dû à un responsable nouveau, le Synamm a plutôt durci sa grève qui couvrait, tant le jour que la nuit, de décembre 2020 à janvier 2021.  Toutefois, avec l’appui du premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, des ministres des Transports et du Budget Brice Constant Paillat et Sosthène Ossoungou, des négociations furent ouvertes. Sur les 1.200.000.000 de francs CFA dus, 700.000.000 de francs CFA ont été décaissés pour payer les arriérés de primes et le loyer.

Mais avec les tensions de trésorerie actuelles et la crise liée à la Covid -19,le versement du reliquat de 500.000.000 de francs CFA est resté pendant jusqu’à ce jour malgré les relances du directeur général à l’administration du trésor où, malgré la bonne volonté de leurs  responsables, les tensions récurrentes de trésorerie n’ont pas encore permis de solder ce point.

Aussi, sous la supervision du ministre Brice Constant Paillat, le 12 avril dernier,un protocole d’accord ayant un comité de suivi regroupant le cabinet du ministre,la direction générale et le Synamm se réunit régulièrement pour apprécier les évolutions des différents points.
Selon une source syndicale objective, le cabinet du ministre ( pour les arrêtés interministériels),le directeur général ( pour la mutuelle dont le bureau élu le 08 octobre dernier, déjà reçu par le DG, sera bientôt installé officiellement et  » les journées de réflexions  » estimé à 45. 000.000 de francs CFA, dont le comité d’organisation est déjà connu par décision du secrétaire général, sont projetées pour fin novembre prochain).

Depuis avril 2021, les bruissements de grève se sont tus. Fidèle Angoué Mba, a démontré donc sa détermination à redorer l’image de la DGMM. Comment comprendre la sortie du Synamm pour faire croire à l’opinion nationale que le ministre  Brice Constant Paillat et Fidèle Angoué Mba ne prennent pas à bras le  corps, le maintien de la paix sociale à la direction générale de la marine marchande ?

Le seul directeur général, dans une administration polluée à dessein, est donc semble – t – il, toujours appelé à faire face à une caste d’individus sans perspectives d’avenir.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *