Embouteillage d’Akanda: un asthmatique frôle la mort à bord d’un taxi

Partagez

 158 vues

Libreville, le 2 Août 2021( NVG)- La route 2 fois 2 voies, a laissé place à la 3 fois 3 voies comme visible sur l’image ci – dessus, samedi 31 juillet.

Au cours de ladite journée, un quinquagénaire à bord d’un taxi, ayant omis de sortir avec inhalateur, a commencé à suffoquer et à être pris de vertige car << Je ne supportais plus tout cet alignement de véhicules, de fumée de tuyaux d’échappement et surtout l’attente. C’est devenu infernal voire invivable. D’un coup j’ai manqué d’air et je me suis évanoui >>, a – t – il confié. Le taximan a donc dû activer ses feux de détresse, slalomé entre les autres véhicules afin de rapidement sortir de l’embouteillage et conduire ce dernier au centre médical d’Okala.

En temps normal, les embouteillages qui commencent souvent vers 7heures ( lycée d’Etat – Cité des ailes) en allant, et Cité des ailes – lycée d’Etat en sortant vers 06 heures, auraient déjà pu trouver des solutions. Les instructions données par le ministère des travaux publics pour la réalisation des travaux en cours n’auraient pas été respectées samedi dernier. Notamment la plage horaire 21h – 06h. L’entreprise SOBEA ayant jugé ingénieux de faire l’inverse, c’est – à – dire 06h – 21h.

Au final, le ministère des travaux publics et autres se doivent de rapidement trouver des réponses adéquates afin que l’urbanisation actuelle d’Akanda ne devienne pa un tendon d’Achille pour le gouvernement.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *