La modernisation et la sécurité de la voie ferroviaire s’aggrippent aux actions sociales de Setrag

Partagez

 150 vues

Libreville, le 2 Août 2021( NVG)- La crise sanitaire actuelle que vit aussi bien le reste du monde que le Gabon, n’a pas pu , semble – t – il, freiné la détermination de la Setrag ( société d’exploitation du Transgabonais) quant à doter notre pays d’une nouvelle voie ferroviaire complètement modernisée et respectant les normes environnementales et sécuritaires.

Dans cette optique, courant le premier trimestre de l’année en cours, la Setrag a pu signer avec l’État Gabonais l’avenant numéro 2 pour l’accélération des travaux de modernisation, facilité notamment par la digitalisation de plusieurs de ses services techniques.

En chiffres, la Setrag c’est 85801 passagers, plus de 4000 tonnes de fret divers et produits miniers transportés au cours du premier trimestre de cette année. Les trois déraillement enregistrés au 2ème trimestre ont causé un retrait de 18% sur le volume total transporté. Mais des déraillements qui bien qu’ayant interrompu le trafic pour 64 heures en totalité, n’ont pas entaché la détermination de l’entreprise.

Si au premier trimestre seulement 5,2 kilomètres de voie ont été rénovés, au deuxième trimestre ce sont 10,1 kilomètres qui ont été renouvelés. À ce jour, ce sont 150 kilomètres entre Owendo et Franceville. La Setrag a d’ailleurs dû déployer de nouveaux moyens techniques afin de venir au fil des travaux, à bout des zones instables clairement identifiés.

Au final, dans son programme de remise à niveau de la voie ferroviaire, prévu jusqu’en 2024,la Setrag a notamment introduit l’usage de la Draisine, un moyen matériel à la pointe de la technologie afin d’atteindre les objectifs escomptés.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *