Cap Santa Clara: des panneaux de l’ANUTTC suscite des interrogions chez les habitants

Partagez

 340 vues

Libreville, le 2 Juin 2021( NVG)- Les communautés autochtones du Cap Santa Clara, commune d’Akanda, au nord de Libreville, ont au cours du week end vu des équipes venir implanter des panneaux de l’ANUTCC sur des sites pourtant occupés actuellement par les habitants, sans qu’aucune explications ne leur soit donnée sur les motifs de cette curieuse implantation.

Sur l’un des panneaux, il était notamment inscrit, << commune d’Akanda, secteur du Cap Santa Clara, sections Su3 et Su8, réserve foncière de l’État. Interdiction formelle de construire sans autorisation, sous peine de poursuites judiciaires>>.

 » Qui peut nous éclairer sur ce projet ? Allons – nous perdre une fois de plus nos terres à des fins de projets immobiliers ? C’est en grosso modo les questions que ce sont posées les autochtones. Et force est souvent de constater l’absence de communication entre l’administration centrale qu’est l’État et les populations. D’où on assiste souvent à de passes d’armes liées à des incompréhensions pouvant être évitées.

 

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *