Don de matériel sanitaire à l’hôpital régional d’Oyem : de la charité bien ordonnée

Partagez

 456 vues

Libreville, le 2 Février 2021( NVG)- La vague actuelle de nouvelles contaminations à la Covid -19 a poussé les autorités à prendre des mesures afin d’y faire face le mieux possible. Hier encore, le COPIL a enregistré 204 nouvelles contaminations, 37 hospitalisations et 12 en réanimation.

Dans cette optique, le ministre de la santé a récemment été dans la province du Woleu – Ntem, pourtant épargnée jusque là, pour une remise de don de matériels sanitaires ( médicaments, appareils respiratoire, lits…) à l’hôpital régional d’Oyem. Celle – ci a été marquée par la présence du premier ministre. La situation sanitaire serait – elle autant préoccupante dans ladite province au point que le chef du gouvernement effectue cette fois – ci le déplacement pour rehaussé la cérémonie ?

Comme dit un adage bien connu  » la charité bien ordonnée commence par chez soi  » la situation des hôpitaux des provinces ( Estuaire 224 cas actifs, l’Ogooué – Maritime 223 cas actifs, Haut – Ogooué 01 cas actifs) actuellement touchées par la vague de Covid – 19 devraient pourtant constituer la priorité des autorités en matière de renforcement d’équipements sanitaires. La dégradation de l’hôpital départementale de Moanda en est un exemple, ou encore celui d’Omboué à l’abandon.

En l’état actuel de la situation sanitaire dans notre pays, traiter le mal à la racine est plus que vitale. Certes, la prévention en est une chose,mais il faudrait avant tout chercher à renforcer les hôpitaux des provinces touchées actuellement en matériels sanitaires. Être ministre de la république exige qu’on le soit pour l’ensemble de la population du pays, et surtout où le besoin se fait urgemment ressentir, et non d’une seule province.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *