Production pétrolière une régression de 10,6% au premier trimestre 2021

Partagez

 202 vues

Libreville, le 1Juillet 2021( NVG)- Conjoncture économique oblige, crise sanitaire mondiale fragilisant les économies de plusieurs pays du monde, le Gabon n’a pas échappé à cette réalité. C’est ce que révèle en tout cas le ministère de l’économie et de la relance du Gabon dans sa dernière note de conjoncture sectorielle publiée récemment.

Selon ladite note, la politique des quotas pratiquée par l’OPEP a participé à une baisse de l’activité pétrolière à hauteur de 10,6% pour ce premier trimestre de 2021. Selon toujours ledit document, la production nationale brut du pétrole aurait été estimée à hauteur de 2,49 millions de tonnes métriques, un peu moins que celle enregistré l’année précédente à la même période (2,78 millions de tonnes métriques).

Mais dans le même temps,  » les exportations se sont repliées de 6,2% à 2,206 millions de tonnes métriques contre 2,352 millions sur la même période de l’année précédente  » fait savoir le ministère de l’économie. Le continent Asiatique est a ce jour le plus gros acheteur des produits pétroliers bruts du Gabon accompagné du Pacifique avec 90% des exportations. Les autres 10% sont – ce des européens.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *