Neuf officiers et sous – officiers de police suspendus de leurs fonctions

Partagez

 458 vues

Libreville, le 1 Avril 2021( NVG)- L’annonce aurait été faite le 29 mars dernier par le commandant en chef des forces de police nationale, le général de division Hervé N’goma, il s’agirait notamment de la suspension de leurs fonctions, au total neuf (9) officiers et sous – officiers de plusieurs unités des FPN, en entendant bien sûr les résultats d’enquêtes des affaires dont ils pourraient s’être rendus coupables.

Notamment, << de l’arrogance caractérisée, de l’abus de pouvoir envers les citoyens et une manière de servir désinvolte sinon  laxiste, détournement des scellés, du trafic des drogues saisies, de racketter des dealers …>>, annonce ledit communiqué. Et parmi les officiers suspendus, l’on compte le commissaire du 6ème arrondissement de Libreville ( Nzeng – Ayong), celui de Bitam aussi.

Mais aussi, le chef d’antenne de l’Office  Central de Lutte Anti-drogue ( OCLAD) à Bitam et celui de l’antenne de Ntoum,le chef de service constats d’accidents et délits routiers, le chef de brigade de recherches et d’interventions ( antenne Oclad Aéroport de Libreville), l’enquêteur antenne Oclad à Ntoum, ainsi que le responsable du bureau d’amendes forfaitaires au commissariat du 6ème arrondissement de Libreville et le chef de service GAS.

Le risque s’ils sont reconnus coupables des faits après enquête, est la radiation. Dans sa volonté de redorer l’image des forces de police nationale, les autorités compétentes n’attendent donc pas tolérer les comportements qui ternissent depuis des années l’image de la police. Force reste et restera à la loi.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *