Chasse aux sorcières sur les réseaux sociaux: Gabriel Tchango encore pris pour cible

Partagez

 306 vues

Libreville, le 1 Mars 2021( NVG)- Faudrait il à nouveau le rappeler? Les réseaux sociaux constituent plus que jamais un monde où malheureusement, tout le monde s’improvise activiste ou même journaliste et détenteur des informations avérées.

Or, la vérité est très loin d’être ce qui est diffusé. Concernant par exemple la rupture de contrat entre Addax et IEG Holding en 2013,la diffusion des insanités impliquant Gabriel Tchango dans ledit processus se révèlent être une fois de plus un grossier mensonge aux objectifs clairement identifiés, nuire à l’image de l’homme en minimisant les actions qu’il pose actuellement depuis son arrivée à la tête de la municipalité de Port – Gentil.

À l’époque ministre des eaux et forêts, l’actuel maire de la ville pétrolière n’avait pourtant pas participé au processus de rupture de contrat entre son entreprise et Addax. Tout le contraire, ledit processus a été mené par la direction provinciale du travail de l’Ogooué – Maritime, procès verbaux à l’appui et reçu sur son bureau pour acter la fin de contrat, les personnes qui ont participé aux échanges vivent encore, l’actuel directeur provincial du travail de la province de Ngounié était le maître d’orchestre et peut toujours témoigner. Alors pourquoi donc attribuer à Gabriel Tchango les difficultés vécues par plusieurs compatriotes ? Ce qui n’est pourtant pas le cas.

Personne n’est au dessus de la loi, et l’homme l’a très souvent rappelé. Occupant des fonctions ministérielles et administratives importantes, il a toujours fait en sorte de s’éviter d’être en conflit d’intérêt, puisqu’il connait très bien le milieu. D’où il s’est récemment encore retiré de la présidence de IEG, une fois devenu édile.

Proche des populations, n’hésitent pas à venir en aide aux personnes fragilisées, la société IEG est actuellement l’un des plus gros employeurs au niveau de l’Ogooué – Maritime. Pourquoi donc tant d’acharnement sur un homme qui est au service de ses concitoyens ?

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *